Émile Ouosso, installé comme ministre de l’Energie et de l’Hydraulique

0
272

A l’issue de la nomination de la nouvelle  équipe gouvernementale intervenue la semaine dernière, la cérémonie de passation de consignes entre Emile Ouosso, ministre de l’énergie et  de l’hydraulique entrant, et Honoré Sayi, le sortant qui est désormais ministre des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, a eu lieu  ce mardi 27 septembre 2022, dans les locaux dudit ministère.

Au nombre des dossiers qui ont été mis sur table, les actions menées par le ministre sortant Honoré Sayi depuis sa prise de fonction, ainsi que des dossiers en cours dans le secteur de l’énergie, de l’hydraulique et de l’assainissement. Pour  les actions menées dans le secteur de l’électricité, il s’agit de la signature de la convention de subvention entre le gouvernement et la société Lincoln, en vue de doter le pays d’un réseau de transport et de distribution de l’ électricité moderne ; de l’élaboration du décret portant approbation d’un contrat de concession entre le Congo et la société AKSA energy ;  l’élaboration du décret portant approbation des codes de Réseau pour garantir l’équité de tous les opérateurs faisant transiter leur feu d’électricité sur les lignes du gestionnaire  du réseau ; la validation de la feuille de route pour la promotion des énergies renouvelables en Afrique Centrale et des conclusions de l’étude relative à la mise en place d’une structure dédiée aux énergies renouvelables et efficacité énergétique de l’Afrique Centrale ; la signature d’un protocole d’accord pour le développement d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 mw à Ngo, dans le département des Plateaux ; la signature d’un contrat de concession de la centrale hydroélectrique de Liouesso ; le protocole inter-Etat  sur la boucle de l’amitié énergétique entre le Congo et la RDC ; signature d’un protocole d’accord avec la société égyptienne Mac court ; 

Dans le secteur de l’eau , il y a eu l’élaboration du décret portant attribution de la gestion déléguée des infrastructures de production et de distribution d’eau potable sur la rivière Loubomo à la société 3P Renewables Switzerland  ; l’élaboration et négociation de la convention de concession avec la même société  pour la réhabilitation et le renforcement des infrastructures de   production et de distribution d’eau potable à partir du Lac Ngouamboussi à Pointe-Noire ; validation du schéma directeur de l’approvisionnement en eau potable de la ville de Pointe-Noire ; les visites de travail effectuées par le ministre sortant dans divers pays.  

Dans l’assainissement : la signature du protocole d’accord avec la société de droit sénégalais Africa Development Solutions ; la signature d’un protocole d’accord avec la société Technologie des innovations canadiennes. 

« je voudrais vous féliciter pour votre nomination à la tête de ce département à la fois sensible et stratégique, parce que le secteur que vous animerez désormais concilie à la fois la diversification et le développement de l’économie, la sécurité, le confort et le mieux être des populations à travers l’augmentation de l’offre de production , l’accès à faible coût de l’eau et de l’électivité et l’assurance d’un service public continu de bonne qualité. C’est une mission ardue et exaltante que j’ai amorcé avec une équipe très disponible constituée autour de ma modeste personne par rapport à l’immensité de la tâche … », a déclaré le ministre sortant, Honoré Sayi. 

Invitant son collègue à redoubler d’efforts, Honoré Sayi s’est exprimé en ces mots : «  les secteurs dont vous avez à présent la charge sont dans une phase profonde  de mutation avec les reformes des opérateurs économiques qui ont débouché sur la création des sociétés de patrimoine de l’eau et de l’électricité, et qui assurent à titre transitoire le service public de l’eau et de l’électricité respectivement. Malgré d’importants efforts fournis et les signes perspectifs d’une embellie du service public, la satisfaction des consommateurs de ces denrées particulières  n’est pas encore au rendez-vous ». 

Emile Ouosso pour sa part, compte relever le défi qui lui a été confié en faisant participer toutes les parties prenantes sur les différentes questions de son présent ministère. 

« Nous avons la charge ensemble en tant que gouvernement d’apporter l’eau et l’électricité aux consommateurs … je m’appuierai sur vous pour négocier en silence et en profondeur avec ceux qui gèrent toutes les sources qui produisent ces produits et j’associerai à cette démarche notre collègue Bruno Itoua, pour qu’en toute responsabilité chaque acteur soit dans son rôle et que ce qui se produit soit bénéfique à l’entrepreneur et à l’Etat »

Connu pour sa rigueur sur la notion d’heure, Emile Ouosso a exhorté ses nouveaux collaborateurs sur l’importance du respect de l’heure, et les a invités à un travail bien fait dans le silence, mais qui sera prôné par les consommateurs.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici