L’avenue Maréchal  Gallieni réhabilitée par Juste Désiré Mondélé

0
179
La mise en service

En réponse à l’initiative « j’aime Ouenzé au sens propre » lancée par l’administrateur-maire de cet arrondissement, Marcel Ganongo, Juste Désiré Mondélé, habitant de cette partie de Brazzaville et député a mis en service la section endommagée de l’avenue Maréchal Gallieni à Mpila, le  30 mars après un mois de travaux.

Cette action est un soulagement pour les populations.  Pour Juste Désiré Mondélé, député de la première circonscription de Ouenzé, ce n’est que chose normale. C’est une forme de reconnaissance à l’égard de cet arrondissement qui l’a vu naitre, grandir et y vivre. Une pensée a été tournée vers le président de la République Denis Sassou N’Guesso grâce auquel cette action a pu être menée. De plus, il a appelé les populations à faire preuve de civisme pour pouvoir garder en état les ouvrages qui ont été aménagés(voie, caniveaux).

 « Nous allons continuer à donner pour apporter à Ouenzé notre cité natale qui nous a vu grandir, tant soit peu ce qu’il nous a donné. Le président américain Kennedy disait : ne vous demandez pas ce que votre pays a à vous donner mais demandez-vous plutôt qu’est-ce que vous avez  apporté à votre pays. Ne vous demandez pas ce que la communauté de Ouenzé ou congolaise peut vous apporter mais plutôt ce que vous pouvez apporter », a déclaré Juste Désiré Mondélé.

« La mémoire commune retiendra qu’il y a un peu plus de quatre ans, ce lieu ne méritait plus d’être qualifié d’être splendide puisque c’étaient des crevasses, des nids de poule, des chutes d’eaux torrentielles de pluie diluvienne qui l’ont longtemps occupé. Aujourd’hui par le truchement de monsieur le conseiller spécial du chef de l’État, député 1 de Ouenzé», a remercié le chef du quartier, Serges Panzou.

L’honneur a été au maire de l’arrondissement 5, Marcel Ganongo de mettre en service la section aménagée. Avant cette étape, il s’est montré reconnaissant de la réponse de Juste Désiré Mondélé pour l’initiative « j’aime Ouenzé », qui est d’abord et avant tout un habitant. « En ce jour mémorable, je mets la main sur le cœur pour dire merci à monsieur Juste Désiré Mondélé. Je venais de lancer un concept J’aime Ouenzé au sens propre. La signification la plus directe et la plus idoine : lorsque tu es un enfant de  Ouenzé et que tu as grandi ici, prouve que tu aimes cet arrondissement et que tu peux faire quelque chose pour impacter le futur de cet arrondissement. Juste Mondélé a été parmi les premiers à répondre positivement à cet appel de l’administrateur maire.  Le geste que vous venez de réaliser pour nous entant qu’enfant de Ouenzé, nous va droit au cœur. »

Les travaux près du lycée de la révolution

Les travaux et axes en aménagement

 Le directeur général de la société ayant réalisé les travaux, a expliqué qu’ils s’étendaient sur trois axes principaux : la  réparation de la chaussé dégradée au traitement par pavage en section du contre rail de Air Liquide sur 80 mètres linéaire y compris d’autres aménagements liés aux débouchages de certains nids de poules au moyen d’un traitement rigide ;  le curage des fossés et ouvrages de drainage existant de part et d’autres de l’avenue fortement endommagée dans sa section allant de l’arrêt 753 de l’avenue des 3 martyrs à Ouenzé en passant par le lycée de la Révolution, la clinique Ngalesani, au dépôt CFCO et ceux de l’école privée fondation Guillaume ; à l’enclenchement de l’avenue Gallieni;la réparation de la chaussée sur une longueur de près de 60 mètres linéaire au croisement de la rue Bangangoulou à l’avenue Ngampo Olilou; le rétablissement du réseau de la LCDE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici