Le nouveau directeur général de l’intégration de la femme au développement installé dans ses fonctions

0
266
La directrice générale sortante et le directeur général entrant

Après sa nomination en conseil des ministres, le nouveau directeur général de l’intégration de la femme au développement, Issié Alain Hyppolite Delon  a officiellement pris ses fonctions le mardi 02 novembre 2021 à Brazzaville en présence de la directrice de cabinet de la ministre de la femme. Ce dernier a laissé entendre qu’il s’inscrirait dans un ordre de continuité du travail abattu par la précédente directrice, Alerte Raymonde Mbakou et a énuméré quelques réformes à venir, la méthode de travail sur lequel il s’appuiera.

Les premières pensées du nouveau directeur général de l’intégration de la femme au développement ont été tournées vers les personnes qui ont décidé de lui faire confiance  à travers ce poste, qui a toujours été occupé par les femmes. 

« Je voudrai rendre grâce à Dieu, j’exprime ma très haute gratitude à son excellence monsieur le président de la République, chef de l’Etat, Denis Sassou  qui a accepté de bousculer les codes en  nommant pour la première fois un homme à la tête d’une direction générale de ce département ministériel. J’adresse mes sincères remerciements à madame Inès Nefer Ingani, ministre de la Promotion de la femme, de l’intégration de la femme au développement qui a jeté son dévolu sur ma modeste personne. », a déclaré Issié Alain Hyppolite Delon. 

Il a rendu hommage à la directrice sortante, Alerte Raymonde Mbakou, qui a affirmé qu’elle se ferait disponible pour accompagner le nouveau directeur dans sa nouvelle mission. « Madame la directrice générale, je ne viens pas pour vous remplacer mais je viens pour continuer ce que vous avez fait en y introduisant ma petite touche. Je compterai toujours sur vous pour des précieux conseils. Je mesure l’immensité de la tâche à réaliser, je m’engage à donner le meilleur de moi-même avec la participation d’une équipe constituée des cadres motivés pour accompagner et assister madame la ministre dans l’exécution du projet de société du président de la République à savoir « ensemble, poursuivons la marche vers le développement », traduit en projet du gouvernement dans la poursuite de la noble mission qui consiste à permettre aux femmes de jouer pleinement leur rôle au même titre que les hommes au processus de développement du pays… A mes chers collaborateurs, ma nomination doit être prise comme un signal du gouvernement de la République en direction de la femme congolaise  ».

Ce dernier, conscient du caractère obligatoire du partenariat entre les femmes et les hommes pour l’atteinte des objectifs d’émancipation complet de la femme, a rappelé  que la gente féminine congolaise a besoin de la mobilisation du leadership des hommes en faveur de leurs droits.

Par ailleurs, il a annoncé que quelques reformes seront entreprises telles que la gestion moderne axée sur les résultats pratiques puis d’un partenariat durable avec les femmes congolaises pour la bonne marche de la direction dont il a désormais la charge, afin qu’elle demeure l’instrument de développement, de formation et d’intégration des femmes et bien d’autres.

Face à la crise sanitaire que traverse le Congo, ce dernier à l’occasion de sa prise de fonction en a profité d’encourager ses collaborateurs à se faire vacciner contre la Covid 19 afin de créer une immunité collective et lutter contre cette pandémie. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici