Le PCT et le dilemme du nombre des camarades candidats aux élections locales et législatives 2022

0
286

Alors que les autres partis politiques ont pris l’engagement de soumettre au grand jour la liste des candidats aux élections locales et législatives 2022 à l’instar de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), le Bureau politique du comité central du Parti congolais du travail (PCT) n’a toujours pas communiqué sur la liste des candidats du parti aux élections législatives et locales de 2022.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que plus le comité d’investiture met du temps à publier la liste des candidats retenus aux élections législatives et locales 2022, plus les interprétations vont bon train ; et entre les anciens députés du parti dont l’âge semble assez avancé, qui sont députés depuis presque  une vingtaine d’années pour certains et la nouvelle génération qui tient coûte que coûte à être candidat, il pourrait se poser un problème de siège.

D’ailleurs, certains membres usent déjà de leurs statuts, leurs relations, leurs influences pour faire sortir des fonds du parti de façon frauduleuse en usant des noms des membres permanents du parti pour mener certaines activités sur le terrain qui s’apparentent déjà aux attitudes de pré-campagnes alors que le parti n’a toujours pas communiqué sur la liste des candidats retenus aux élections à venir. Une attitude d’ailleurs dénoncée par la direction du PCT qui n’a pas manqué de recadrer ces membres à l’heure où le PCT met les bouchées doubles pour remporter la victoire et consolider sa majorité au Parlement pour garantir cette victoire.

Le secrétaire permanent du PCT avait estimé pour sa part que son parti regorge d’éminents cadres, capables de le représenter dignement pour une victoire écrasante. Que, « 2022 qui va s’ouvrir dans quelques jours est une année aux enjeux politiques majeurs, avec l’organisation des élections législatives et locales. Dès lors, notre engagement, dynamisme et détermination doivent être à la hauteur de ces enjeux. Pour ce faire, il nous faut des hommes et femmes voués à la cause, qui sont capables de porter notre ambition dans chacune des circonstances électorales. Ils doivent être dignes de confiance aussi bien à l’égard du parti que de la population ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici