L’implication des assemblées locales sollicitée pour la réussite de la municipalisation additionnelle de Pointe-Noire et du Kouilou 

3
132
Le ministre délégué à la Décentralisation et au développement

En sa qualité de ministre délégué de la Décentralisation et du développement local, Juste Désiré Mondélé a expliqué le 18 novembre dernier aux  assemblées locales de Pointe-Noire et du Kouilou, la quintessence des projets que vont abriter ces deux parties du pays qui découleront sur plusieurs années.

« Il vous revient  de traduire ce projet de développement local de centenaire en délibération afin que les élus que vous êtes soyez en premier plan et que vous suivez pas à pas, l’implémentation de ces projets en associant les populations puisqu’elles sont la cible de ce projet qui ne vise que leur bien-être», a déclaré le ministre délégué en charge de la Décentralisation et au développement local lors de son séjour, face aux élus locaux de la ville de Pointe-Noire. 

Juste Désiré Mondélé a annoncé qu’à partir de 2023, les collectivités locales auront la tâche de gérer désormais les domaines de la santé et de l’éducation pour une véritable politique de décentralisation. «Il vous reviendra la responsabilité avec dextérité de gérer ces fonds, que les collectivités locales s’organisent à renforcer les capacités nécessaires à placer au niveau des organes importants de gestion, des personnes qui ont les capacités de gérer les moyens financiers.Cette assemblée locale a des femmes et d’hommes d’expériences de qualité, les uns et les autres dans un brainstorming de partage d’expériences, en s’appuyant sur nos partenaires bilatéraux et multilatéraux dans le cadre de la coopération décentralisée.  Les instruments nécessaires pour bien gérer notre cité sont à votre portée et la gestion efficace  de la cité est à votre portée», a-t-il conclu. 

Il a poursuivi sa visite au siège Conseil départemental du Kouilou où il a été chaleureusement accueilli par le président de cedit conseil, Alexandre Mabiala, qui s’est réjoui de ce passage après le lancement des travaux de la municipalisation additionnelle des départements du Kouilou et de Pointe-Noire, après avoir effectué son passage à Pointe-Noire, où il a été reçu par le député-maire de la ville, présidente de conseil départemental et municipal, Evelyne Tchitchelle . 

De même, au conseil départemental du Kouilou, ce dernier a retransmis le message similaire celui  de transfert des fonds pour une décentralisation matérialisée. « il s’agira pour nous de ne pas aller dans les discours mais d’appuyer sur l’opérationnalisation réelle de la décentralisation… Les transferts de moyens vont être effectifs puisqu’en conseil  des ministres, il a été pris un décret portant transfert des fonds alloués pour l’animation des centres de santé et de l’éducation»

Le ministre délégué en de la Décentralisation et au développement local, Juste Désiré Mondélé en a appelé en conséquence, à la bonne gouvernance de ces fonds qui seront mis à disposition afin qu’ils soient usés pour les fins dévolues.

Pour cela, des séances de renforcement des capacités doivent être disposées aux élus locaux dans l’optique de l’appropriation  des outils de management des collectivités locales, de management de proximité, «parce qu’en réalité l’ambition du président de la République c’est que les populations vivent réellement les retombées de la décentralisation», a fait savoir Juste Désiré Mondélé. 

Conscient des difficultés que traversent ces collectivités locales, il   a réaffirmé l’engagement de l’exécutif à pallier ces péripéties. 

Pour le département du Kouilou, il a fait remarquer l’importance de valoriser le potentiel et les acquis de ce dernier afin que les populations en tirent  essentiellement profit. 

Dans la continuité de son séjour à Pointe-Noire, le ministre délégué à la Décentralisation et au développement local a participé à la présentation de la plateforme Lisiba par la Chambre de commerce de Pointe-Noire. En effet, cet outil de travail se veut être un objet par lequel les investisseurs locaux et extérieurs se serviront pour des informations concernant un département quelconque…Semblable à une carte d’identité des départements, la plateforme  Lisiba est un assemblage de données générales, de géographie; contient des informations sur la communication, l’élevage, l’agriculture, les transports, etc. 

Elle comprend également une  boîte à outils des entrepreneurs :création des entreprises, agréments, coûts de production, des opportunités d’affaires collectées ; on y trouve le cadre légal et réglementaire:des documents comme la Constitution, le calendrier fiscal et social, la charte des investissements, les conventions collectives. C’est la ville de Pointe-Noire qui a inauguré cette initiative.

 En retour le ministre Juste Désiré Mondélé a  félicité la chambre du commerce de Pointe-Noire pour la présentation et a souhaité que davantage d’informations soient incorporées à cette plateforme afin qu’elle soit plus étoffée.

Par ailleurs, il s’est engagé à porter les difficultés que connaissent les chambres consulaires de Pointe-Noire, de Dolisie, Brazzaville et Ouesso au gouvernement. 

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici