Première session inaugurale du Comité National d’Orientation des ZES

0
173
Les participants à la session

La problématique générale des ZES, ses enjeux et défis actuels ; la mise en place des financements pour le démarrage effective de l’agence de planification, de promotion et de développement de ce secteur; la réaffirmation de la pertinence des actions à entreprendre pour le développement des ZES de Ouesso et de Pointe-Noire, sont entre autres les différents points abordés lors de la session inaugurale du secrétariat permanent des ZES, le lundi 8 novembre 2021.

Convoquée par Emile Ouosso, conjointement ministre chargé des Zones Economiques Spéciales et secrétaire permanent dudit Comité, pour donner un ensemble d’outils à ce dernier, cette session qui concrétise l’arrêté n°2777/MZESDE-CAB du 30 avril 2018 fixant les attributions, la composition et le fonctionnement  du secrétariat permanent du Comité National d’Orientation des Zones Economiques Spéciales, est une première du genre,  trois ans après la création de ce dernier.

Dans son allocution, le ministre a rappelé aux participants de faire de la diversification de l’économie nationale et de l’industrialisation du pays leur ambition première.

Aux termes des travaux, les participants à cette réunion ont adopté et validé quatre délibérations : l’approbation du règlement intérieur dans laquelle une commission technique composée de juristes et économistes a été mise en place ;  la portée juridique de la convention de développement de la ZES de Ouesso où, Emile Ouosso a exprimé son souhait de voir la présente convention devant régir les rapports contractuels de l’Etat à travers l’Agence et le Groupe Arise IIP pour être soumise à la négociation et à l’exécution des documents juridiques ultérieurs à conclure par et entre les Parties contractantes ; l’état des relations partenariales entre la Chine et le Congo pour le développement de la ZES de Pointe-Noire, ainsi que lefinancement de l’Agence de Planification, de Promotion et Développement des ZES, où le ministre a exhorté l’Etat à déployer tous les efforts nécessaires pour donner vie et envergure aux ZES avec, notamment : la libération de la dotation initiale ; le financement pour la construction du siège social de l’Agence, du guichet unique central ; la poursuite et l’intensification dans le cadre de la politique d’investissements favorisant l’accompagnement au développement des ZES (voiries, électricité, eau, communication, transport, fibre optique, …) ; la libération des ressources nécessaires pour la suite des expropriations prioritairement dans les ZES de Pointe-Noire et Ignié.

En rappel, le Comité National d’Orientation des Zones Economiques Spéciales est l’organe décisionnel présidé par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, dans la recherche des solutions viables pour l’opérationnalisation des ZES. Il contribue à la mise en œuvre des politiques et stratégies des ZES, qui visent à attirer les investissements de tous types dans les quatre zones ; susciter l’investissement direct national et étranger ; favoriser le développement des productions et de la transformation progressive des produits agricoles et ressources naturelles fabriqués au Congo ; accroître la visibilité et la compétitivité des produits congolais tout en respectant les normes techniques et qualités ; favoriser la création des emplois directs et indirects ; améliorer les scores à l’importation et la balance de paiements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici